Honoraires du cabinet Guilland-Avocat à Chambéry

Parce que la confiance passe par la transparence, vous êtes informés des honoraires à chaque étape de votre dossier.

La première consultation dans notre cabinet d'avocat spécialement dédié au dommage corporel est facturée 90 € TTC.

D’une durée d’une heure environ, elle a pour but de prendre connaissance de votre histoire et d’y apporter les premières réponses. Si vous décidez de confier la défense de vos intérêts au Cabinet Guilland-Avocat, cette première intervention sera offerte.

Nous définirons ensuite le mode de facturation le plus adapté à votre dossier :

  • Au temps passé, sur la base d’un taux horaire de 220 € h.t.
  • Sur une base forfaitaire en fonction des actions à mener, accompagnée d’un honoraire de résultat pris sur l’indemnisation obtenue
  • En cas de déplacement, facturation de 0,80 € du km parcouru

Nous apportons une attention particulière à ce que la victime ne soit pas privée d’une procédure indemnitaire pour ne pas avoir eut les fonds nécessaires pour l’engager. C’est pourquoi, lorsque cela est possible, nous faisons en sorte de calquer notre facturation sur l’octroi des provisions intermédiaires qui pourraient être obtenues, ce afin que la victime n’ait pas à faire d’avance.

Dans tous les cas, une convention vous sera adressée, préalablement à toute intervention de la part du cabinet, et précisant les honoraires à engager.

  • Aucune démarche sera introduite sans votre accord.
  • Aucune provision ne vous sera demandée sans avoir recueilli votre acceptation expresse de la convention d’honoraires.

Les honoraires ainsi que les frais de justice pourront éventuellement être pris en charge pour tout ou partie dans le cas où vous bénéficieriez d’un contrat de protection juridique (assurance habitation, défense recours conducteur, carte bancaire, …). Rapprochez-vous de votre assureur pour en connaitre les modalités. Notez que dans ce cas vous êtes libre de mandater l’avocat de votre choix sans que votre assureur ne puisse vous en imposer un d’office. En cas de revenus modestes vous pouvez également bénéficier, sous conditions, de l’aide juridictionnelle.